Commandez gratuitement des autocollants « STOP 5G »

PÉTITION « TRANSPORT AÉRIEN : LE CLIMAT D’ABORD !!! »

32 110
7 000 000 000 d'€ d'aides mais 0 contrepartie climatique !

En participant à cette mobilisation en ligne, vous avez conscience que votre email est transmis aux cibles de la pétition et que vous recevrez ponctuellement les bilans de cette action ainsi que d’autres actions similaires en provenance de l’association Agir pour l’Environnement via son Courriel’Action. Désabonnement possible dans chaque email envoyé ou sur simple demande.

Pourquoi cette pétition ?

Le début d’un déconfinement progressif est prévu pour le 11 mai prochain. Ce même jour, Air France fera décoller de Paris trois vols à destination de Montpellier, Bordeaux et Brest ! Le transport aérien rejette pourtant 40 fois plus de gaz à effet de serre que le train, et ces destinations bénéficient d’une desserte rapide par TGV, tout aussi efficace en terme de temps de parcours !

Après avoir reçu 7 milliards d’euros d’aides de l’État Français, cette compagnie aérienne va utiliser cet argent pour relancer des vols intérieurs et ainsi concurrencer les liaisons ferroviaires !

Cette annonce est d’autant plus insoutenable que le ministre de l’Économie avait promis que l’aide de l’État serait conditionnée à des engagements climatiques. Force est de constater que cet engagement n’était qu’un leurre. La priorité du vieux monde climaticide est de sauver les industries carbonées et ce, en endettant les générations futures.

Cet argent manquera à la transition écologique. La crise du Covd19 doit être l’occasion d’opérer une mutation profonde de ce secteur climaticide.

D’ici au 11 mai, interpellons la ministre de l’Écologie (étonnamment discrète !) et le ministre de l’Économie afin qu’Air France n’utilise pas les aides de l’État Français pour concurrencer le train.

NOUS DEMANDONS :

  • l’arrêt des liaisons aériennes en France métropolitaine lorsque des alternatives en train existent ;
  • l’arrêt des projets d’extension d’aéroport ;
  • un soutien accru au transport ferroviaire